A Swissman in Kyoto

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 25 octobre 2015

花火 [hanabi] ~ la fleur de feu

S'il y a bien 2 choses qui symbolisent la période estivale au Japon c'est les 祭り [matsuri ~ fêtes votives] et les 花火 [hanabi] (pour s'en rendre compte, il suffit de voir les foules que cela déplace).
Ayant fait la grosse Matsuri de 大坂[Osaka] (天神祭 [tenjin matsuri]) fin juillet et un micro 花火 [hanabi] de 生駒 [Ikoma ~ ville à coté de chez moi]. il me fallait donc un gros 花火 [hanabi].

DSC_1569.jpg

DSC_1571.jpg

DSC_1577.jpg

Cette année, je suis allé voir le feux d'artifice de 大坂[Osaka] (bon Antoine[mon boss] me l'a très bien vendu car au départ je voulais aller à celui de 神戸 [Kobe] qui tombe aussi le même jour, des fois la vie est injuste... ;) ;) ).

DSC_1580.jpg

DSC_1583.jpg

DSC_1584.jpg

C'est le plus gros de la région du 関西 [Kansai]. On y tire plusieurs milliers de fusées. Et surtout ce qui est très bien c'est que, non seulement, il est en ville mais en plus, comme il est tiré de la rivière, on a vraiment la sensation d'être à l'intérieur mais en toute sécurité :D
Ce qui change des autres 花火 [hanabi] que j'ai fait (神戸 [Kobe] et 天橋立 [Amanohashidate]), c'est qu'il y avait une bande son très variée. Ça a commencé avec le thème de James Bond puis on a eu de la J-Pop ~ Spécial dédicace à Cora~, du disco ([ c'est là que tu voie que tu es intoxiqué quand tu chante un refrain normal et un refrain mode vélodrome ~ spécial dedicace @ Lionel, Rod et Yo~ et même du classique.

DSC_1585.jpg

DSC_1591.jpg

DSC_1592.jpg

Et il faut avoué qui c'est super "kiffant" de voir ce magnifique spectacle avec du son qu'on aime bien (ils auraient mis les モルニング娘 [Morning Musume] et c'était parfait)
Autre point amusant que j'avais remarqué à celui de 生駒 [Ikoma] et que je pensais uniquement du fait des dessin animés, des feux qui font des dessins. Ce soir, j'ai vu des tranche de pastèque, des smiley (vidéo part 4), des grenouille façon manga et surtout des champignons qui semblaient même être en 3D (video part 5)
Le seul petit point noir de la soirée hormis le super gros orage qui m'a lessivé et qui me permet de m'autoproclamer Grand chat noir des 花火 [hanabi] (3 花火 [hanabi] en solo 3 orages), c'est la durée du show. En effet, ça n'a durée qu'une quarantaine de minutes et je suis donc un peu rester sur ma faim .... que j'ai comblé avec cet OVNI culinaire : une saucisse de Frankfurt entourée d'une sorte de pain que je suppose à la pomme de terre vu le goût de gnocchi de la chose mais c'était super bon ;)

DSC_4532

Il a aussi peu être là sortie qui était beaucoup moins fluide qu'à 神戸 [Kobe] mais je pense que le nombre de spectateurs étaient aussi plus important. L'an dernier, les organisateurs annonçaient 530 000 spectateurs ... ce qui ne m'étonne pas :D
Suive les vidéos et le reste des photos :D

video.jpg大阪の花火大会 part1

video.jpg大阪の花火大会 part2

video.jpg大阪の花火大会 part3

video.jpg大阪の花火大会 part4

video.jpg大阪の花火大会 part5

video.jpg大阪の花火大会 part6

video.jpg大阪の花火大会 part7

DSC_1594.jpg

DSC_1595.jpg

DSC_1596.jpg

DSC_1597.jpg

DSC_1601.jpg

DSC_1603.jpg

DSC_1604.jpg

DSC_1607.jpg

DSC_1612.jpg

DSC_1613.jpg

DSC_1614.jpg

DSC_1616.jpg

DSC_1617.jpg

DSC_1618.jpg

DSC_1619.jpg

DSC_1620.jpg

DSC_1621.jpg

DSC_1622.jpg

DSC_1624.jpg

DSC_1625.jpg

DSC_1626.jpg

DSC_1631.jpg

DSC_1633.jpg

DSC_1634.jpg

DSC_1637.jpg

DSC_1640.jpg

DSC_1645.jpg

DSC_1646.jpg

DSC_1647.jpg

DSC_1648.jpg

DSC_1649.jpg

samedi 20 juin 2015

梅酒 [umeshu]

Cette année, je change de production. L'an dernier j'avais fait du 柚子酒 [yuzushu (alcool de citron japonais)].
Cette fois ci, j'ai fait de l'梅酒 [umeshu (alcool de prune)]. D'une part pour un peu changer et que j'aime beaucoup cette boisson.
Mais aussi car j'en avais fait une fois en France et je n'étais pas pleinement satisfait du résultât (j'attribut cela aux prunes utilisées qui étaient des "reine Claude" et non des prunes japonaises)

Voici la marche à suivre :

Tout d'abords les ingrédients/ustensiles :
  • 500 g de [ume (prune)]
    DSC_1120.jpg
  • 400 g de sucre en très gros cristaux
    DSC_1117.jpg
  • 0.9 l de ホワイトリカー[howaitolika (white liquor)] à 35°
    DSC_1118.jpg
  • un récipient à 梅酒 [umeshu]
    DSC_1121.jpg
Ensuite il faut ensuite nettoyer les [ume (prune)].

DSC_1127.jpg

Puis il faut leur enlever le pecou (coucou Christelle :D ) à l'aide d'une pointe de couteau ou d'un cure-dent.

DSC_1124.jpg

DSC_1126.jpg

Et enfin il faut mettre dans le bocal une couche de [ume (prune)] puis une couche de sucre et ainsi dessuite jusqu'en haut et remplir de ホワイトリカー[howaitolika]

DSC_1128.jpg

Il ne reste plus qu'à attendre que l'alcool prenne bien le goût des [ume (prune)], c'est à dire quelques mois.

DSC_1129.jpg

DSC_1131.jpg

Un collègue de bureau en a fait une version avec du Brandy et une autre avec du vin à la place du ホワイトリカー[howaitolika].
Ca sera surement mon test de l'an prochain :D

dimanche 31 mai 2015

鎌倉 [Kamakura]

Il y a, au Japon, non loin de 東京 [Tokyo], une ancienne capitale qui a même donné son nom à une époque de l'histoire japonaise ... c'est 鎌倉 [Kamakura]. Elle fut capitale car un 将軍 [shogun (chef de guerre qui détenait le pouvoir au Japon au détriment de l'empereur)] a décidé d'y établir sa capitale au XIIième siècle et cela dura près d'un siècle et demi.
Mais ce qui fait la réputation de 鎌倉 [Kamakura], hormis son importance historique, c'est son 大仏 [daibutsu (littéralement grand Bouddha)].

PHOTO

Celui de 鎌倉 [Kamakura] mesure plus de 13 m et est en plein air et au bord de l'océan pacifique ce qui en fait une sortie très cool lorsque les beaux jours reviennent. Il fut construit en bronze au moment où la ville était capitale politique du Japon et on peut rentrer à l'intérieur (ce qui explique les fenêtres que l'on voit sur la photo de dos).

PHOTO

DSC_9960-HDR.jpg

DSC_9977.jpg

DSC_9976.jpg

DSC_9973.jpg

DSC_9972.jpg

DSC_9970.jpg

DSC_9966.jpg

DSC_9960-HDR.jpg

DSC_9951.jpg

DSC_9932.jpg

DSC_9942.jpg

DSC_9980_stitch.jpg

(Attention cette photo est un montage panoramique donc elle est très très grosse :D :D )

DSC_9998.jpg

Le temple où se trouve le 大仏 [daibutsu] est peuplé de charmantes petites bestioles qui vadrouillent d'arbre en arbres []

DSC_9999.jpg

Un autre centre d’intérêt de la ville c'est le temple shinto de 鶴岡八幡宮 [Tsuruoka hachimangū].

DSC_9893-HDR_2.jpg

DSC_9910-HDR.jpg

DSC_9924.jpg

Ce jour là avait lieu une cérémonie religieuse. Comme d'habitude les prêtres et autres prêtresses étaient en tenues traditionnelles.

DSC_9915.jpg

DSC_9923.jpg

DSC_9929.jpg

Et cerise sur le gâteau, certains participants ont même eu droit à une photo avec le grand prêtre

DSC_9921.jpg

samedi 18 avril 2015

炬燵 [kotatsu]

S'il y a bien quelque chose en commun dans toutes les maisons japonaises, c'est le manque d'isolation. Du coup l'hiver c'est inchauffable dans sa globalité.
Donc il existe plein de solutions pour avoir des points de chauffage très localisés. Mon palace n'échappant pas à la règle (l'hiver c'est une annexe de la Sibérie), j'ai du investir dans un 炬燵 [kotatsu] et je crois que c'est l'un de mes achats les plus rentables :D.

"Un kotatsu, quésaco???" comme dirait ma grand-mère....

Et bien c'est le mobilier central de quasiment tous les salons / pièces à vivre des maisons japonaises.

DSC_8991.jpg

DSC_8994.jpg

C'est une table basse dont le plateau est amovible pour pouvoir y glisser une grosse couette l'hiver; Cette couette a pour effet de faire cloche thermique afin de conserver la chaleur produite par un petit radiateur électrique fixé dans l'armature des pieds.

DSC_8997.jpg

DSC_8998.jpg

DSC_8999.jpg

C'est le point de ralliement de toute la famille l'hiver. Et c'est un véritable bonheur de pouvoir glisser ses pieds sous la couette pendant que l'on mange ou que l'on regarde la télé.
Comme c'est une pièce fondamentale dans le "chauffage" des maisons, les 炬燵 [kotatsu] ne sont pas très chers. Le mien fait 80x80 et m'a coûté que 8000¥ (soit environ 70 €). La partie couette du mien est divisée en 2 parties. La première est une couette tout ce qu'il y a plus normal. La seconde est une espèce de couverture dont une des face est recouverte d'une toile réfléchissante thermique ce qui accentue l'effet de cloche et qui évite les déperditions de chaleur.

DSC_8995.jpg

DSC_8996.jpg

DSC_9001.jpg

Et bien sûr, quand les températures sont plus clémentes, on range les couettes (^_^) ce qui donne ça:

DSC_9000.jpg

mardi 14 avril 2015

二条城 [Nijō-jō]

La saison des cerisiers sert de prétexte à certains sites touristiques pour faire des nocturnes (de 18:00 à 21:30 mais c'est mieux que rien :D)
Le 二条城 [Nijojo] (le chateau du 将軍[Shogun] à 京都[Kyoto] n'échappe pas à la règle .

DSC_5167.jpg

En fait le château, en lui même, est fermé mais les jardins sont rouverts

DSC_4997.jpg

DSC_5018.jpg

DSC_5166.jpg

DSC_5022.jpg

Pour baliser le chemin des lampions sculptés dans des bambous (spécial dédicace @ Prologia) dispensent le peu de lumière qu'il faut pour voir là où l'on marche sans gêner les nombreux photographes.

DSC_5003.JPG

DSC_5004.jpg

DSC_5026.jpg

DSC_5027.jpg

DSC_5029.jpg

DSC_5036.jpg

Mon seul problème, dans ce genre d'événement, c'est hormis la foule venue admirer les [sakura] , c'est que des photos de nuit sans trépied, ben ... c'est pas facile.
Ici, ils l'autorisent dans seulement 2 zones bien délimitées (dont la seconde ne servait absolument à rien)

DSC_5045.jpg

DSC_5048.jpg

DSC_5051.jpg

DSC_5052.jpg

DSC_5057.jpg

DSC_5060.jpg

DSC_5064.jpg

DSC_5067.jpg

DSC_5072.jpg

DSC_5086.jpg

DSC_5131.jpg

La visite se termine sur un petit marché où on trouve des stands de お酒 [sake], de l'artisanat local et bien sûr de quoi manger.
Et Sakura sur le mochi, un mini concert de 3 [koto] (sorte de harpe à plat traditionnelle japonaise) vient parachever l'événement

DSC_5150_stitch.jpg

video.jpg

video.jpg

dimanche 5 avril 2015

お花見 [ohanami]

Comme tous les ans, à la même époque, les japonais vont admirer les cerisiers en fleur, les [sakura]. Pour ne pas trop me faire "remarquer" ce week-end, j'ai, moi aussi, décider d'aller admirer ce magnifique spectacle.
Bon je ne l'ai pas fait en 日本のスタイル [nihonnosutairu (Japan Style)] car normalement on y va en famille ou entre amis / collègues de bureau, on sort une bâche en plastique bleu et on boit plein, tout  plein de bières et autres alcools locaux sous les arbres en fleurs. Non je me suis contenté de me balader sous ces arches de fleurs blanches.

DSC_8690.jpg

Cette année encore j'ai choisi d'aller à mon spot de 奈良 [Nara] à coté de la 佐保川 [sahokawa (rivière Saho)].
Voici donc quelques clichés faits en ce samedi printanier.



DSC_8538.JPG

DSC_8552-HDR_colorfull.jpg

DSC_8625-HDR_2.jpg

DSC_8636-HDR.jpg

DSC_8662-HDR.jpg

DSC_8703-HDR_2.jpg

DSC_8694.jpg

DSC_8693.jpg

DSC_8652.jpg

DSC_8651.jpg

dimanche 15 mars 2015

une hirondelle ne fait pas le printemps

Mais les 梅の花 [umenohana (fleurs de pruniers)] oui .... enfin presque :)
J'avais vu plusieurs choses sur les pruniers qui commençaient à fleurir à Tokyo. J'ai donc décidé d'aller vérifier si, ici aussi, c'était le cas. La floraison des pruniers est très importante car elle marque le début des 花見 [hanami (admiration des fleurs)].
Pour se faire, je me suis rendu dans un endroit où je n'était jamais encore allé.... 京都府立植物園 [Kyōtofuritsushokubutsuen] le jardin botanique préfectoral de Kyoto.

DSC_7870.jpg

DSC_7881.jpg

DSC_7886.jpg

DSC_7887.jpg

Et je n'ai pas été déçu. Certes ils en sont encore au début mais certain étaient bien avancé et d'autres portaient la promesse d' un spectacle grandiose.

DSC_8207.jpg

DSC_8211.jpg

DSC_8216.jpg

DSC_8221.jpg

DSC_8222.jpg

DSC_8228.jpg

DSC_8232.jpg

DSC_8238.jpg

DSC_8245-HDR.jpg

DSC_8251.jpg

Mais ce qui m'a vraiment plu dans ce jardin, c'est la serre.

DSC_7895-HDR.jpg

D'une part, parce qu'il y fait 30°C ce qui vu la température extérieure est vraiment pas mal mais surtout par la qualité et la diversité de ce qui y est exposé/ cultivé.
Elle est divisée en 6 parties
  • La première est le jardin tropical humide

    DSC_7920.jpg

    DSC_7923.jpg

    DSC_7926.jpg

    DSC_7931.jpg

    DSC_7935.jpg

    DSC_7941.jpg

    DSC_7944.jpg

    DSC_7954-HDR_colorfull.jpg

    DSC_7964-HDR_more_details.jpg

    DSC_7984-HDR._raw_recoveryjpg.jpg

    DSC_7993.jpg

    DSC_7997.jpg
  • La seconde, les plantes tropicales utiles avec un cacaoyer avec des cabosses dessus. C'était la première fois que j'en voyais un en vrai. Il y avait aussi un caféier avec ses grains et un bananier et son régime

    DSC_7999.jpg

    DSC_8000.jpg

    DSC_8004.jpg
  • La troisième est la transition entre un univers humide et un univers sec

    DSC_8015-HDR_half_desatured.jpg

    DSC_8020.jpg

    DSC_8022.jpg
  • La quatrième est donc le jardin tropical sec avec ses plantes grasses dont des coussins de belle-mère que l'on appelle ici 金鯱 [inshachi (Money killer)].

    DSC_8037-HDR.jpg

    DSC_8040.jpg

    DSC_8049-HDR.jpg
  • la cinquième, les belles de nuits. Non pas la variété en elle même mais plutôt les plantes qui ne fleurissent que la nuit et donc elles étaient présentées dans une salle quasi noire

    DSC_8056.jpg

    DSC_8061.jpg

    DSC_8064.jpg
  • et last but not least, le clou du spectacle ... la partie principalement consacrée aux orchidées avec des plantes plus belles les unes que les autres j'ai dû y passer au moins 1/2 heure.

    DSC_8087.jpg

    DSC_8105-HDR_more_details.jpg

    DSC_8123-HDR.jpg

    DSC_8135-HDR.jpg

    DSC_8157-HDR.jpg

    DSC_8162.jpg

    DSC_8163.jpg

    DSC_8169.jpg

    DSC_8170.jpg

    DSC_8172.jpg

    DSC_8176.jpg

    DSC_8177.jpg

    DSC_8190.jpg

    DSC_8197.jpg

dimanche 22 février 2015

雪 [yuki]

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses personnes me font "bisquer" avec leurs photos de neige !!! Pour remédier à cela, je suis, moi aussi, aller faire un tour dans un paradis blanc ...
Pour ce faire, je suis allé à 貴船 [Kibune] au nord de 京都 [Kyoto]. C'est un lieu que j'aime bien (en fait quel lieu, au Japon,  je n'aime pas??? telle est la question!) car il longe une rivière et est un peu en altitude donc au frais pour l'été et avec la [yuki (neige)] l'hiver.
Cette fois ci j'y étais aux aurores (j'ai pris le premier bus à 9h30 sachant que j'ai en gros 1h30 de trajet pour arriver à cet arrêt de bus), pour être sûr d'avoir des paysages les plus immaculés possible.

DSC_6903.jpg

DSC_6916.jpg

DSC_6922.jpg

DSC_6931.jpg

DSC_6940.jpg

DSC_6944.jpg

DSC_7019-HDR_V2.jpg

DSC_6965-HDR_V2.jpg

DSC_7047-HDR_V2.jpg

Le lieu est célèbre aussi pour son temple.貴船神社 [kibunejinja]. Hormis qu'il soit un haut lieux du shintoïsme, la particularité de ce temple réside dans les  augures que l'on reçoit. En effet les messages sont a priori vides mais lorsqu'on les trempe dans l'eau, dans le bassin ci-dessous, le message apparaît alors.

DSC_7091.jpg

DSC_7100.jpg

DSC_7108-HDR_V2.jpg

DSC_7118-HDR_V2.jpg

J'ai eu de la chance ce jour là car j'ai pu assister aux offices du matin dont voici une vidéo. Je n'ai bien évidemment pas filmer l'office lui-même mais j'ai enregistré le son en filmant le décor alentour , ce qui donne je trouve une atmosphère mystique à la scène

DSC_7077.jpg

video.jpg

video.jpg

Un peu plus loin il y a le 貴船神社 奥宮 [Kibunejinja Okumiya] qui est l'ancienne localisation du temple et qui est un endroit magique :D

DSC_7179.jpg

DSC_7180.jpg

DSC_7183.jpg

DSC_7187.jpg

DSC_7197.jpg

DSC_7207-HDR_V2.jpg

DSC_7221.jpg

DSC_7224.jpg

DSC_7238-HDR_V2.jpg

DSC_7242.jpg

DSC_7259.jpg

DSC_7260.jpg

DSC_7269.jpg

DSC_7169-HDR_V2.jpg

DSC_7282.jpg

DSC_7079.jpg

DSC_7080.jpg

dimanche 25 janvier 2015

通し矢 [Tōshiya]

Tous les ans, le dimanche le plus proche du 15 Janvier, se déroule au 三十三間堂 [sanjusangendo] un "tournoi" d'Archerie appelé le 通し矢 [Tōshiya]. Et donc dimanche dernier, j'ai bravé la foule et le froid pour aller assister à cette cérémonie.
Tout d’abord qu'est ce que le三十三間堂 [sanjusangendo]??

DSC_6530_stitch.jpg

C'est un temple de 京都 [Kyoto] qui est caractérisé par ses 118 m de long et ses 1001 statues de 観音 [Kan'non figure féminine du Bouddhisme]. Et c'est aussi le lieu d'une de mes plus grosses frustrations. En effet, il est absolument interdit de photographier à l'intérieur du bâtiment et donc toutes ces statues.
Mais revenons à 通し矢 [Tōshiya]. En ce dimanche matin près de 2000 archers(ères), tous étudiants, étaient réunis pour cette cérémonie. Si on ajoute à cela les 2 ou 3 accompagnateurs de chaque archer, plus les badauds et les touristes ça donne une idée de la foule présente sur site et cela dès 9h00 du matin. Chaque archer doit tirer une volée de 2 flèches sur une cible à 60 m.

DSC_6666.jpg

Plusieurs choses m'ont surpris en voyant ces volées:
  • les arcs sont très grands et pas centrés. Dans mon souvenir, on tient l'arc au centre. Ici la partie supérieure est plus grande que l'inférieure et pas que de quelque cm... par la suite j'ai vu des photos d'archer tirant en position agenouillé ce qui explique peut être cela
  • Les flèches semblaient être d'un diamètre assez conséquent
  • il n'y avait pas de "porte flèche", l'archer tenait sa flèches entre son arc et son pouce "à l'ancienne"
Mais ce qui fait le charme cette cérémonie c'est que tout les archers sont en 着物 [kimono].

DSC_6538.jpg

DSC_6543.jpg

DSC_6557.jpg

DSC_6569.jpg

Certains garçons étaient même à moitié torse nu ce qui, vu le froid ambiant, représentait un véritable exploit mais très proche des philosophies du 武士道 [bushido]

DSC_6567.jpg

DSC_6589.jpg

Mais ce qui était à mon goût le plus joli c'était le "défilé de mode" des archères. En effet elles étaient toutes très pomponnées avec des 着物 [kimono] très colorés et chatoyants et des broches pour cheveux très sophistiquées pour l'activité qu'elles allaient pratiquer.

DSC_6591.jpg

DSC_6600.jpg

DSC_6603.jpg

DSC_6613.jpg

DSC_6652.jpg

DSC_6693.jpg

Chaque salve d'archers attendait patiemment son tour en formant 4 lignes.

DSC_6635.jpg

DSC_6649.jpg

Comme toutes les fêtes au Japon, une partie du site étaient réservée aux stands de victuailles ....

DSC_6684.jpg

et des cérémonie religieuses avaient lieu en permanence à l'intérieur avec, soit un office complet, soit juste une bénédiction.
Ceci donne lieu à des scènes coquasses de changement d'équipe (ici l'équipe qui a fini son quart). 

DSC_6687.jpg

DSC_6691.jpg

En verts, ceux qui faisaient les offices religieux et en violet celui qui m'a bénit .

DSC_6692.jpg

DSC_6536.jpg

DSC_6525.jpg

DSC_6523.jpg

DSC_6521.jpg

dimanche 30 novembre 2014

Sur les traces de タジェフ先生

Parfois, le hasard des balades fait découvrir des endroits surprenants. Le week-end dernier, il m'a conduit à 三国 [mikuni] au nord de 福井県 [fukuiken (préfecture de Fukui)].

PHOTO

DSC_6210_stitch.jpg

Ce lieu est une curiosité géologique. En effet la roche est en "nid d'abeille" et ces alvéoles sont tantôt horizontales, tantôt verticales.

PHOTO

DSC_6184-HDR.jpg

DSC_6196.jpg

DSC_6197.jpg

DSC_6225.jpg

DSC_6233-HDR.jpg

Comme d'habitude, l'aspect didactique est mis en avant avec de nombreux panneaux explicatifs

DSC_6201.jpg

DSC_6207.jpg

A noter aussi la présence de 2 petits temples/oratoires cachés dans les failles de la roche

DSC_6143-tiltshift-4288x2848_2.jpg

DSC_6174-HDR.jpg

DSC_6219.jpg

DSC_6220.jpg

DSC_6221.jpg

DSC_6222.jpg

DSC_6223.jpg

DSC_6246-HDR.jpg

DSC_6237.jpg

A quelques centaines de mètres de là,  se trouve la petit île "sauvage" de 雄島 [oshima] reliée au "continent" par un magnifique pont rouge. Au sommet de cette île/colline se cache dans la végétation luxuriante le joli petit temple shinto de 大湊神社 [ōminato jinja] dont l'origine semble remonter au XVI ième siècle. Ce qui me plaît beaucoup dans ce genre de lieu c'est l'atmosphère magique et surnaturelle qui s'en dégage et qui explique sûrement pourquoi un lieu de culte a été établi ici.

DSC_6286.jpg

DSC_6267_stitch.jpg

DSC_6327_stitch.jpg

DSC_6345.jpg

DSC_6347.jpg

DSC_6349.jpg

DSC_6351.jpg

DSC_6315-HDR.jpg

DSC_6385_stitch.jpg

DSC_6399-HDR.jpg

DSC_6405_stitch.jpg

DSC_6419-HDR.jpg

DSC_6436_stitch.jpg

En bonus, une vue de l'arrière pays avec ses couleurs d'automne. Les couleurs changent d'une région à l'autre en fonction des essences locales. Chez moi par exemple c'est plus rouge (à cause de ou grâce aux érables)

DSC_6447-HDR.jpg

lundi 13 octobre 2014

相撲 [sumo]

S'il y a bien un sport typiquement japonais empreint de tradition et de mythologie jusque dans les moindres détails c'est bien le相撲 [sumo]
Il y a 6 grands tournois durant l’année dont un fin septembre à 東京 [Tokyo]. C'est le 秋場所 [akibasho (tournoi d'automne)]. Et étant a 東京 [Tokyo] a cette période j'en ai profité pour m'y rendre (c'est la deuxième fois que je voyais un tournoi)

DSC_0767_stitch.jpg

Comme c'est un sport très populaire, les places pour assister à une journée du tournois sont rares. En effet même s'il n'assiste pas à la journée complète, le spectateur nippon réserve sa place pour quelques combats. Mais il est quand même possible d'acheter sa place le jour même (bon il faut se lever tôt :( ).
Ce qui impressionne quand on pénètre dans l'édifice c'est l'impression de cour intérieure avec le toit qui surmonte le 土俵 [dohyō].Le haut de la salle est orné des portraits du "Hall of Fame" des 横綱 [yokozuna]. De plus les combats importants sont annoncés sur des panneaux lumineux dans la salle

DSC_0992-HDR.jpg

DSC_0771_stitch_2.jpg

DSC_1096.jpg

DSC_1271-HDR.jpg

La salle est divisée en 2 parties:
  • Les boxes dans la partie basse ou l'on peut être à 4 dedans (par contre attention les prix commencent aux environs 80€ par personne)
  • les sièges dans la partie haute au premier étage (de 15€ pour le poulailler a 80€ pour les places au bord du balcon
Cette fois-ci nous avons pris les places intermédiaires (à environ 40€) à l’étage et surtout nous y étions très tôt (arrivée à 7h45 et début de la journée à 8h40). Mais en bon 外人 [gaijin (étrangers)], comme la salle était vide toute la matinée nous avons tourné et testé différents placements (pas jusqu'aux boxes du bas car je pense qu'on nous aurait viré de suite).
Comme tout sport il y a un classement et la matinée est réservée aux divisions inférieures. Ceci explique le faible engouement pour cette partie de la journée mais, moi, je m'en fous car cela m'a permis de faire plein de photos tranquillement.
Bon effectivement il y a une grosse différence de niveau entre toutes les divisions. Si les athlètes du matin pouvaient être des "Monsieur Toutlemonde"  (avec certes une certaine surcharge pondérale pour certains), ceux de la fin de journée sont des véritables golgoths avec membres inférieurs tout en muscle (pas un pet de gras dans les jambes et très musclés) et la partie supérieure du corps est là pour faire de la masse. Autant dire que je ne voudrais pas me prendre une gifle de leur part.

DSC_1073.jpg

Le but du jeu étant de mettre son adversaire au sol ou de le sortir du cercle sacré, les lutteurs font tout pour déstabiliser l'autre. Ça commence dès le début du combat où généralement ils se rentrent dedans de plein fouet. Et vu les beaux bébés que c'est, la violence du choc est impressionnante. Ensuite soit ils se portent des coups (Honda style dans Street Fighter II), soit ils s'agrippent l'un à l'autre pour avoir la meilleure prise et pouvoir soulever et transporter l'adversaire hors des limites du combat. Il est à noter que ce n'est pas forcement le plus gros qui gagne (comme le prouve la photo ci-dessous). 

DSC_0860.jpg

DSC_0904.jpg

DSC_0905.jpg

DSC_0906.jpg

DSC_0907.jpg

DSC_0908.jpg

DSC_0909.jpg

DSC_0910.jpg

DSC_0911.jpg

DSC_0912.jpg

DSC_0983.jpg

DSC_0984.jpg

Il n'y a pas de limite de temps. Certains combats sont très courts (quelques secondes si l'un esquive bien la première attaque adverse) mais pour le moment je n'ai jamais vu des combats qui excédaient les 5 min.

DSC_0951-tiltshift-4288x2848_2.jpg

DSC_0806_stitch_rotate.jpg

Autre chose que apprécie dans ce sport c'est la tenue des arbitres et tout le cérémonial qu'ils font.

DSC_0834.jpg

DSC_0878.jpg

DSC_0915.jpg

DSC_1064.jpg

DSC_1123.jpg

DSC_1284.jpg

De chaque coté du 土俵 [dohyō], se placent 5 juges qui valident ou non les décisions de l'arbitre, et les 4 prochains lutteurs. En cas de non validation les 5 juges et l'arbitre se réunissent au centre du cercle sacré et annoncent un vainqueur ou refont jouer le combat

DSC_0842.jpg

Chaque combat est précédé par un "déclamateur" qui présente ou plutôt chante le programme du match à venir ( c'est la personne avec l'éventail comme on peut le voir dans la vidéo suivante [premier combat de la journée]).

video.jpg

Les combats de plus prisés sont sponsorisés par des sociétés qui donnent une prime au vainqueur. Dans ce cas là, le combat est précédé par la parade des sponsors (cela m'a beaucoup surpris la première fois que je l'ai vu car je n'avais pas compris ce que représente tout ces étendards)

DSC_1286.jpg

Les combats des 2 divisions majeures sont précédés par un rituel de présentation des combattants qui défilent en tenue de parades et qui viennent se mettre en cercle autour du "ring" pour effectuer une "chorégraphie" rituelle chaque groupe à son tour car dans une même division les lutteurs sont séparés en 2 groupes un de 西 [nishi (ouest)] et l'autre de [higashi (est)]est. Mais je ne sais pas comment est décidé la répartions des groupes :D. Puis les yokozuna (plus haut rang dans la hiérarchie) viennent pour faire une autre chorégraphie rituelle

DSC_1110.jpg

DSC_1228.jpg

video.jpg

video.jpg

video.jpg

video.jpg

Autre différence avec celles inférieures, les 2 premières divisions ont plus de cérémonial. En effet, avant le combat, les combattants boivent de l'eau (que je suppose sacrée) et lance du sel sur l'aire de combat pour la purifier.

DSC_1121.jpg

DSC_1124.jpg

DSC_1144.jpg

DSC_1145.jpg

DSC_1224.jpg

Comme pour le 歌舞伎 [kabuki (théâtre traditionnel populaire japonais)], les spectateurs crient le nom des Sumo pour les encourager et certaines avaient même prévu des pancartes.

DSC_1159.jpg

Comme la qualité de services doit être irréprochable, le service au siège ou au box est de rigueur (avec pour l'étage supérieur des distributrices de bière comme dans les stades de base-ball ou de foot.

DSC_1060.jpg

Comme au Hockey sur glace, à intervalle régulier les officiels "refont" la zone de combat :D

video.jpg

Voici enfin quelques photos et autres vidéos de combat.

DSC_0826.jpg

DSC_0857.jpg

DSC_0886.jpg

DSC_0902.jpg

DSC_0956.jpg

DSC_0978.jpg

DSC_0980.jpg

DSC_1083.jpg

DSC_1139.jpg

DSC_1148.jpg

DSC_1165.jpg

DSC_1180.jpg

DSC_1185-tiltshift-4288x2848_2.jpg

DSC_1189.jpg

DSC_1190.jpg

DSC_1198.jpg

DSC_1208.jpg

DSC_1211.jpg

DSC_1287.jpg

DSC_1307.jpg

DSC_1312.jpg

DSC_1324.jpg

DSC_1325.jpg

DSC_1326.jpg

video.jpg

video.jpg

Prochaine étape aller voir le tournoi d'Osaka mais ça c'est pour le mois de Mars :)

dimanche 12 octobre 2014

岩船寺 [gansenji] と 浄瑠璃寺 [Jōruri-ji]

Dans la série "découvre les trésors cachés du Japon à 2 pas de chez toi", cette semaine c'est le 岩船寺 [gansenji] et le 浄瑠璃寺 [Jōruri-ji].
Les 2 sites sont très proches l'un de l'autre et sont à seulement une vingtaine de minutes en voiture de chez moi.
Après 2 rendez-vous manqués (2 sorties organisées par 西村さん [Nichimurasan] mais auxquels je n'ai pu me rendre) me voici donc parti visiter ces biens culturels importants.
Les 2 sites sont très similaires car composés d'un jardin avec une petite étendue d'eau, d'un bâtiment principal et d'une pagode. Ce qui rend les sites magiques c'est que ces pagodes sont littéralement absorbées par la végétation avoisinante et donc le rouge des pagodes contraste avec les tonalités de vert et de marron de la végétation. Il parait que c'est superbe au printemps à cause des fleurs et un peu plus tard en automne avec les érables rouges. On est encore un peu tôt dans la saison pour qu'ils soient bien rouges mais d'ici 1 à 2 semaines cela devrait être bon :D

浄瑠璃寺[Jōruri-ji] :

DSC_4580.jpg

DSC_4585.jpg

DSC_4656-HDR.jpg

DSC_4598.jpg

DSC_4600.jpg

DSC_4630-HDR.jpg

DSC_4612-HDR.jpg

DSC_4614.jpg

DSC_4597.jpg

DSC_4664.jpg

DSC_4669.jpg

DSC_4588.jpg

岩船寺 [gansenji] :

DSC_4718.jpg

DSC_4737-HDR.jpg

DSC_4753.jpg

DSC_4754.jpg

DSC_4768.jpg

DSC_4786.jpg

DSC_4761.jpg DSC_4794.jpg

DSC_4792.jpg DSC_4791.jpg

DSC_4757.jpg

DSC_4797.jpg

DSC_4772.jpg

DSC_4801.jpg

DSC_4799.jpg

Sur le chemin qui relie les 2 sites on peut voir plusieurs bas reliefs. ils sont moins impressionnants que ceux de 奈良 [Nara], je trouve, mais ils sont quand même très jolis.

DSC_4696.jpg

DSC_4700.jpg

DSC_4703.jpg

DSC_4714.jpg

Comme la région est très agricole, les paysans du cru vendent sur le bord de la route leur surplus de production à des tarifs très intéressant 100¥ le lot.

DSC_4677.jpg

J'ai donc craqué sur des :
  • なす[nasu (aubergine)] vertes

    DSC_4813.jpg
  • 赤ピーマン [Akapi-man (poivron rouge)]

    DSC_4812.jpg
  • 唐辛子 [tōgarashi (piments rouges)]

    DSC_4811.jpg
Vu aussi au bord de la route, un magnifique カキノキ属 [kakinokizoku (Diospyros/plaqueminier)] qui portait sur ses branches l'équivalent de ma consommation annuelle de カーキ [kaki]

DSC_4676.jpg

et aussi cet étrange fruit/légume jaune qui est si mes souvenirs sont bons une sorte de courgette.

DSC_4678.jpg

samedi 27 septembre 2014

東京ゲームショウ [Tokyo Gemu Sho]

Le Tokyo Game Show (ou TGS pour les intimes) est LE salon emblématique du jeu vidéo au Japon. Sa grande Messe ... (c'est aussi le nom du lieu où cela se deroule 幕張メッセ [makuhari messe]. Même si ces dernières années il est devancé par son concurrent américain, il reste pour moi le 一番 [ichiban (le numéro 1)].

DSC_3063

Ce salon/convention se tient tous les ans, sur 4 jours (vers la fin septembre) à 千葉 [Chiba] près de 東京 [Tokyo]. Si les 2 premiers jours sont réservés aux professionnels, les 2 suivants (le week-end) sont ouverts au public. Et vu la foule présente vaut mieux pas arriver en retard :D. Je pense qu'il y a du y avoir plus d'un million de personnes sur les 2 jours. Et pour accueillir tout ce monde il n'y a pas moins de 8 halls d'exposition, chaque hall etant grand comme 3 ou 4 terrains de foot

DSC_0466.jpg

DSC_0468.jpg

DSC_0572_stitch.jpg

DSC_3062

DSC_0445.jpg

DSC_0558_stitch.jpg

DSC_3060

La photo ci-dessus a été prise à 9h du mat 1h30 avant l'ouverture du salon et j'étais loin d'être le premier :(
Le principe de base du salon est chaque éditeur présente les jeux à sortir dans un avenir plus ou moins proche. Et pour attirer le chaland, ils offrent des goodies, organisent des concours proposent des attractions le tout dans des décors grandioses.

DSC_0451.jpg

DSC_0490.jpg

DSC_0492.jpg

DSC_0484.jpg

DSC_0496.jpg

DSC_0446.jpg

DSC_3090

DSC_0551.jpg

DSC_0591.jpg

Voici ma récolte de ces 2 jours, elle est infime par rapport à celle de l'an dernier mais cette année j'ai été raisonnable et je me suis retenu de tout prendre :)

DSC_0599.jpg

DSC_0454.jpg

Les grands noms du jeu vidéo viennent sur les stands pour faire des mini conférences et c'est ainsi que j'ai pu voir à quelques mètres de moi (bon OK bien 20m mais c'est déjà ça) le grand Maitre vénéré en chair et en os .... 秀夫 小島 [Hideo Kojima], le papa de Métal Gear :D et cela 2 fois une pour la conférence chez Sony et l'autre pour celle de Konami

DSC_3082

Le but étant quand même de tester les jeux voici ce que j'ai essayé pour vous :)
  • ゴジラ [godzilla] (PS3 ~Namco-Bandaï)
DSC_3065  DSC_3068

Jeux où l'on prend le contrôle de la créature pour tout zlataner sur son passage (bâtiments, chars, monstres, ...). il est bien marrant/défoulant mais à l'image du monstre il est très très lent :(
  • biohazard revelations 2 (multiplate-formes ~ Capcom)
DSC_3084

DSC_3083

Je l'ai testé sur Xbox one (oui j'ai du me décontaminer les mains après le test). C'est super beau, très fluide, ambiance au top (bien angoissante et stressante tout comme il faut) et comme tous les Biohazard (Resident Evil en Europe) faut faire super gaffe à ses munitions quand on se fait assaillir de zombis dans tous les sens sous peine de se faire croquer la carotide (c'est fou comme ces bestioles raffolent du coup de l'héroïne)
  • Dead or Alive 5 ~Final Round (multiplate-formes ~ Koe-Techmo)
DSC_0536.jpg

Testé sur PS4 ... une tuerie !!! vivement qu'il sorte !!
  • Dynasty Warrior 7 empire (multiplate-formes ~ Koe-Techmo)
DSC_0537.jpg Testé sur PS4, comme d'habitude bien défoulant et facile à prendre en main, du très classique pour la série. A noter que pas grand monde voulait tester le jeu sur Xbox One (moi je dis ça je dis rien :) mais ça montre bien la popularité de la console de Micro$oft ici)
  • 2 jeux PS Vita développés par Gus et édités chez Koe-Techmo
DSC_0526.jpg

Les 2 jeux sont des RPG typiquement japonais qui je pense ne sortiront jamais du territoire nippon. L'un d'eux utilise à fond les fonctions tactiles de la console
  • 龍が如く0 誓いの場所 [Ryū ga Gotoku 0: Chikai no Basho] (Yakuza Zéro en Europe) (PS3/PS4 ~ Sega)
DSC_3087

Je n'y ai pas joué mais j'ai vu un film qui présente le jeu. La aussi très beau (next gen oblige) et plein de mini jeu.
  • Dragon Ball Xenoverse (PS3/PS4 ~ Namco-Bandaï)
DSC_3072

Pas testé (trop de monde mais vu tourner) ... Du Dragon Ball avec plein de personnages et du tag battle si j'ai bien compris le fonctionnement

Dans les innovations présentées, il y avait le système de réalité virtuelle Oculus (j'ai beaucoup de mal avec ce nom ça me fait penser à la boite de nuit à Ancelle), un système similaire chez Samsung et bien sur la version concurrente de Sony. Je n'ai pas pu les tester vu le monde mais cela fait bizarre de voir quelqu'un s'agiter dans le vide avec un gros casque sur la tête. Je trouve que ça isole encore un peu plus la personne mais technologiquement c'est très beau

Le TGS est aussi un lieu de rassemblement des cosplayers. De nombreuses personnes étaient "déguisées" en personnage de metal gear, mais j'ai quand même vu une fille habillée en Flora de Pokemon et un superbe déguisement de Cell de Dragon Ball. Tous ces déguisements étaient faits à la main (ce qui est pour moi l'essence même du cosplay)

DSC_3079

Le nouveau metal gear n'était pas jouable par le public (même si on a vu une très longue conférence de 秀夫 小島 [Hideo Kojima] avec en fond le jeu contrôlé par quelqu'un de chez Konami. Pour compenser cela ils proposaient de se faire filmer comme le héros dans certain période du jeu ....
Attention .... Actor Studio !!! si avec ça j'ai pas un Oscar c'est à désespérer :) :) [le son est vraiment super fort :(]

video.jpg

On pouvait aussi laisser un message

DSC_3080

DSC_0509.jpg

L'autre attrait du TGS est ce que je vais appeler l'instant MMA (aucun rapport avec la compagnie d'assurance même si le "0 blabla 0 traquas" s'applique ici non c'est plus une dédicace à un certain Matthieu M... dont nous tairons le nom (nous dirons juste qu'il commence par "Ma" et fini par "nent" :) :) :) :) )
C'est la présence d’hôtesses vantant les mérites des jeux présentés sur les différents stands du salon. Pour certains, elles sont même plus importantes que les jeux présentés vu le nombre de photos qu'ils faisaient d'elles. A priori certaines d'entre elles sont des "idols" au vu des fan qui les suivaient

DSC_3077

DSC_0539.jpg

DSC_0543.jpg

DSC_0514.jpg

DSC_0532.jpg

DSC_0508_2.jpg

DSC_0502.jpg

DSC_0482.jpg

DSC_0476.jpg

DSC_0473.jpg

DSC_0448.jpg



DSC_0495.jpg



vendredi 19 septembre 2014

Comme un air de déjà vu

Le lac Biwa offre de multiple centre d'intérêt.
En plus du 浮御堂 [ukimido], il y a le 白鬚神社[Shirahige-jinja] un peu plus au nord.
Mais qu'est ce que le 白鬚神社[Shirahige-jinja] ???
Et bien c'est un temple au bord de la route, donc rien d'exceptionnel jusqu'ici vu qu'il y en a des milliers de la sorte au Japon.

DSC_7867.jpg

DSC_7875.jpg

Non ce qui le différencie des autres c'est que le 鳥居 [torii], qui marque l'entrée du domaine sacré, se trouve de l'autre coté de la route ...

DSC_7878.jpg

... Et donc a les pieds dans l'eau, tout comme celui de 宮島 [Miyajima] qui fait parti des 日本三景 [nihon sankei (les 3 plus belles vues du Japon)]. il est tout aussi impressionnant que son confrere de 広島県 [hiroshimaken (préfecture d'Hiroshima)]. La présence de quelques marches ( pour descendre sur la plage devant le 鳥居 [torii]), sur lesquelles on peut s’asseoir et contempler le lieu, ajoute une plus-value au site.
Bien que l'on soit à 3m d'une route assez fréquentée surtout dans la période estivale, on a le sentiment d'être dans une bulle atemporelle. Seul petit bémol, le bateau de croisière et les jeunes en scooter des mers qui sont venus à quelques mètres du 鳥居 [torii] et qui eux on fait éclater la bulle de tranquillité.

DSC_7824-HDR_1.jpg

DSC_7814-HDR_recadre_2.jpg

DSC_7896-HDR.jpg

Cette partie de la cote du lac avait des faux airs de cote d'Azur, d'ailleurs la route entre la gare et le temple m'a fait penser aux routes près d'Agay où j'allais étant petit.

DSC_7803.jpg

Autre micro point d'intérêt, mais réserve au fan de Gulliver, il semble y avoir un parc à thème/ décoration de la ville sur ce sujet et cela commence des la sortie de la gare.

DSC_7782.jpg

Prochaine étape la cote Est du lac et son château ^_^ 

DSC_7802.jpg

DSC_7796_01.jpg

DSC_7787_001.jpg

DSC_7883_002.jpg

DSC_7892.jpg



mercredi 17 septembre 2014

大台ケ原 [Ōdaigahara]

Comme ce WE il faisait beau et que j'avais trois jours, (c'est bien de respecter les personnes âgées ), j'ai décidé de faire la rando que je voulais faire depuis longtemps.
Le problème de cette rando, c'est quelle n'est pas à coté de la maison et que d'un point de vue logistique c'est plus que tendu. En gros il faut que je prenne 2 trains et un bus. En ce qui concerne le bus, il y en a 2 le matin pour y aller (9:00 et 9:30) donc il faut partir tôt et il y en a 2 pour rentrer (14:30 et 15:30), donc faut pas se louper. Pour couronner le tout le trajet en bus dure 2 heures ( donc arrivée sur site a 11:30 au plus tard) et sachant que le parcours fait environ 4h00 (dixit les guides et publicité) donc on a pas trop le temps de traîner.
Comme j'ai compris le système, j'ai pu acheter, en avance, mes titres de transport ( en faisant en plus une belle économie :D ). Et j'ai donc décidé de tenter le bus de 9:00 pour avoir plus de marge de manœuvre.
Me voilà donc parti aux aurores (levé à 5h50 un dimanche matin c'est un sacrilège mais bon faut savoir ce que l'on veut) pour prendre un premier bus de chez moi à la gare (non sans un petit coup de stress en entendant passer un bus 5 minutes avant l'heure escomptée) puis mes 2 trains en faisant gaffe de ne pas m'endormir et louper la gare ... jusqu'ici tout va bien (hormis l'horaire trop matinal pour moi). J'arrive donc à 8h45 à la gare de 大和上市 [Yamatokamiichi] pour prendre mon bus sauf que je n’étais pas seul !! et donc le bus se rempli avant que j'ai pu y monter dedans :(
Heureusement, je suis au Japon et donc ils ont vite affecté un autre bus pour nous transporter mais bon du coup 2nde sueur froide car j'ai cru à un moment qu'ils nous transféraient sur le bus de 9:30 (et donc un levé encore plus matinal pour rien).
Le bus démarre, il était pas des plus fringant mais bon. le trajet devait faire dans les 60 km je me suis dit "ça passe crème !!". Au bout de 10 minutes, j'ai compris pourquoi on mettrait 2 heures pour faire le trajet. Le chauffeur, à intervalle régulier, s’arrête sur le bas-cote pour laisser passer les voitures qui s'agglutinent derrière nous (chose que l'on ne voit jamais en France :D ). Au bout de 40 minutes, nous bifurquons sur une toute petite route de montagne. Le bus a plus de mal mais il avance toujours ... et, à mi-parcourt, juste avant un virage ... énorme grincement comme si le conducteur avait change de vitesse sans appuyer sur la pédale d’embrayage (les chauffeurs des bus de 奈良 [Nara], compagnie qui me transporte même à la maison, sont coutumiers du fait) mais le bus avance toujours ... et dans le virage encore un énorme grincement mais cette fois-ci le moteur cale et j'entends des cris venant de l’arrière de bus ... je me retourne et je vois un énorme nuée blanche. Le chauffeur descend vite et va voir de quoi il en retourne.

DSC_0005.jpg

Bilan : durite d'huile explosée et donc plus d'huile dans le moteur et donc plus de bus :'( et paumé au milieu de la foret. Le chauffeur déplace, en roue libre le bus pour laisser passer les voitures qui attendaient (la marge de passage entre le bus et les voiture était inférieure à 5 cm). et il appelle le central pour nous trouver une solution et nous dit que le bus de 9h30 n'est pas complet et peut tous nous accueillir ... ouf sauvé !!! reste plus qu'à attendre 30 minutes. Durant cette attente, on s'est quand même fait doubler par un 3ieme bus lui aussi parti à 9h00 mais complet.
Le bus finalement arrive et nous amène au départ de la rando.

DSC_0008.jpg

La rando en elle même n'est pas très dure et fait dans les 9 km. Comme d'habitude, le chemin est très balisé (il est interdit de marcher en dehors du sentier) et certaines parties sont un chemin en planche de bois

DSC_0124.jpg

DSC_0144.jpg

DSC_0153.jpg

Mais ce qui rend ce lieu célèbre c'est ses vues panoramiques sur les alentours...
que se soit sur des terrasses en bois ...

DSC_0024_stitch.jpg

DSC_0059_stitch.jpg

DSC_0083_stitch.jpg

DSC_0090_stitch.jpg

DSC_0160_stitch.jpg

... ou au bord de falaises.

DSC_0232_stitch.jpg

DSC_0280-HDR.jpg

A noter que l'on se trouve qu'à quelques kilomètres de la mer ce qui permet d'avoir une vue plongeante sur la cote

DSC_0041-HDR.jpg

DSC_0108-HDR.jpg

DSC_0184-HDR.jpg

Au final, j'ai mis 3h05 pour la faire en m'arrêtant au total au maximum 15 minutes pour boire (vu les températures estivales) et manger un petit bout. 
J'ai repéré sur le parcours un chemin qui mène a une cascade ... voila, donc, un prétexte tout trouvé pour y retourner :D

DSC_0147.jpg

DSC_0201-HDR.jpg

mercredi 20 août 2014

日本三景 [nihonsankei]

Au Japon, on aime bien les classements. Et c'est donc tout naturellement qu'ils ont désigné les 3 plus belles vues du Japon ... les 日本三景 [nihonsankei]. Cette liste date, quand même, du XVIIième siècle
L'une d'entre elle est au nord de la préfecture de 京都 [Kyoto]. C'est 天橋立 [Amanohashidate] (littéralement le pont qui se tient vers le ciel). C'est une bande de sable de 3 km de long coupant une partie de la baie.

PHOTO

DSC_9215-HDR.jpg

DSC_9220.jpg

DSC_9423.jpg

DSC_9253_stitch.jpg

DSC_9431_stitch.jpg

DSC_9442.jpg

DSC_9483-HDR.jpg

DSC_9557.jpg

DSC_9513-HDR.jpg

DSC_9452.jpg

Lorsque le temps est clément, la mer et le ciel semblent être liés par cette bande de sable d'où son nom. Bien entendu, sur les collines de part et d'autre de la bande il y a des zones de "point de vue" d'où j'ai pris les photos.
Il est de tradition de se faire prendre en photo en train de regarder entre ses jambes

DSC_9245.jpg

de lancer des coupelle en terre dans un cerceau de métal

DSC_9242.jpg

ou de venir caresser les mascottes locales

DSC_9539.jpg

Le site dispose aussi de plusieurs temples, un de part et d'autre de banc de sable mais aussi au milieu. Ici les 御籤[omikuji] (messages de bonne fortune ... ou non) sont présentés sur des petits éventails

PHOTO

DSC_9311-HDR.jpg

DSC_9394.jpg

Une autre chose peu commune (en tout cas pour moi) est le fait que la baie est peuplée de poissons sauteurs. Je n'ai malheureusement pas pu en prendre un de près mais au centre de la photo suivante on en voit bien un en l'air !

DSC_9378.jpg

J'y suis allé pour le WE du 15 Août qui correspond ici à お盆 [obon] (équivalent de la Toussaint chez nous). A cette occasion, il y a un 花火 [hanabi] (comme celui de 神戸 [Kobe] mais en plus petit) dans la baie.
Malheureusement, cet année, le beau temps n'était pas au rendez-vous mais cela a donné lieu a un des feux d'artifice les plus étrange qu'il m'ai été donné de voir.
En effet, le ciel était super bas (les nuages devaient être une trentaine de mètres du sol) et donc la plus part des engins pyrotechniques explosaient dans les nuages et on ne voyait que des grands flash multicolores et quelques flammèches retombant sous les nuages. tout ceci était en plus renforcé par un très gros orage qui claquait au dessus de nous.

DSC_9321.jpg

DSC_9327.jpg

DSC_9363.jpg

video.jpg

video.jpg

Comme 天橋立 [Amanohashidate] est assez loin (en train il faut environ 3 heures de chez moi), j'ai dormi sur place dans un 民宿 [minshuku] (maison d'hôte) très traditionnel :) voici ma chambre

DSC_2867

DSC_9170.jpg

Le lit est aussi typique puisque c'est un futon à même les tatami et le coussin a une face "normale" et une face en noyaux de cerises. Pour dormir, ils fournissent même le 浴衣 [yukata]

DSC_2874

DSC_2872

Elle n'est pas équipée de 温泉 [onsen] (bain rempli d'eau naturellement chaude) mais juste un お風呂 [ofuro] (comme le précédent mais en non naturel) qui a été des plus agréable après la journée de visite de samedi de quoi reprendre des forces pour aller voir le 花火 [hanabi]. La salle de bain est commune mais il y en a une pour femme et une pour homme. 

DSC_2863

DSC_2854

DSC_2861

DSC_2858

Étant typique, le 朝ご飯 [petit déjeuner] fut à la japonaise... donc un vrai repas avec du poisson et du thé non sucré.

DSC_2877

Un autre lieu très beau est pas très loin est 金引の滝 [kanabikinotaki]une très jolie cascade.

DSC_9588.jpg

DSC_9707.jpg

DSC_9606.jpg

DSC_9625.jpg

DSC_9632-HDR.jpg

DSC_9701-HDR.jpg

Durant le 花火 [hanabi], je vous ai dit qu'il y avait un gros orage qui se préparait. Bon ben, ce gros orage a provoqué des inondations (qui ont grandement complexifié et retardé mon retour à la maison car les voies de chemin de fer et les autoroutes étaient coupées). Dans ce malheur, aux vus des dégâts provoqués, il y avait quelque chose de très jolie :D.

DSC_9806.jpg

La 由良川 [yurakawa] (rivière Yura) était saturée de boue ce qui lui donnait une teinte beige. La rivière se jetant à la mer (oui je sais si ça se jette à la mer c'est un fleuve [cf. l'Huveaune] mais ici il utilise le terme de [rivière] donc j'utilise ce terme), la mer elle aussi prenait une teinte beige/rosée qui semblait répondre à la couleur de ciel où quelques rayons de soleil teintaient les nuages en rose.

DSC_9769.jpg

DSC_9755.jpg

DSC_9775_stitch.jpg

jeudi 7 août 2014

Sortie mensuelle

Dans les boites japonaises, il est de coutume de faire, une fois par mois, une sortie d’équipe. Ma boite ne dérogeant pas à la règle, c’est 北西先生 [kitanishisensei (Maitre Kitanishi)] qui nous a organisé ça pour cette fois.
Et son choix de restaurant fut des plus probants.

DSC_2749

Comme d’habitude l'établissement propose un menu « All you can drink » à durée limitée (2h dans notre cas) avec différent コース [kosu] pour accompagner les boissons (car il faut bien un peu éponger tout ça quand même).
Ce restaurant propose de la nourriture de 沖縄[Okinawa] et ce fut une excellente découverte, en tout cas pour les entrées et la découverte.
Nous avons commencé par les traditionnels 刺身 [sashimi] très très bien présentés

DSC_2750

Puis on nous a servi du もずく酢 [mozukusu] qui est une algue gluante. Je pense que le goût de ce plat est donné par la sauce vinaigrée qui va avec.

DSC_2751

Et le 海ぶどう [Umibudō] (littéralement raisin de mer), qui se consomme avec du ポン酢 [ponzu] (sauce soja au 柚子 [yuzu]). Cette plante marine n'as pas un super intérêt gustatif (là encore pas de goût prononcé ) mais c'est très ludique de faire éclater les petits grains dans sa bouche

DSC_2752

Le reste du repas fut plus conventionnel pour moi. avec des salades et un plat d'echine de porc. A noter que, le restaurent étant spécialisé dans la viande de porc, chaque tables est équipée de sonnette pour héler le garçon de service (comme dans la plus part des restaurant du pays) sauf que ici c'est un jouet pour animaux en forme de .... cochon :D

DSC_2756
Nous avons passé une super soirée (ou en tout cas j'ai passé une super soirée). Et le but a été atteint puisque ce genre de soirée sert à resserrer les liens entre les membres de l'équipe.

dimanche 3 août 2014

oooohhhhh !! la belle rouge !!!

L'été au Japon, c'est la période des 祭り [matsuri] mais c'est aussi celle des 花火 [hanabi] (littéralement fleur de feu) et ce n'est pas pour rien que les asiatiques en ont les inventeurs et maîtrisent parfaitement cet art

DSC_8605.jpg

DSC_8532.jpg

Celui que je suis allé voir ce Weekend est celui de 神戸 [Kobe], le 神戸花火大会 [Kōbe hanabi taikai]. C'était la 44ieme édition. Il est gratuit et est tire depuis 3 barges au milieu du port et permet donc aux spectateurs de l'admirer depuis les quais ou depuis la ville qui entoure le port.

DSC_8471.jpg

DSC_8472.jpg

DSC_8501.jpg

Sauf que, comme souvent, les meilleures places sont réservées aux サポーター[sapo-ta-] ("supporteurs"). Business is business!!! C'est en achetant un billet à 3100¥ (~25€) que l'on devient un supporteur. Comme l'an passé je l'avais vu de manière pas optimale, cette fois-ci, j'ai franchi le pas et suis donc devenu "VIP" ( comme le bon millier de personnes qui étaient au même endroit que moi :D).
Ce qui est bien aussi dans ce genre de manifestation traditionnel c'est que les gens y viennent en kimono aussi bien les hommes que les femmes. Et même, généralement, c'est plutôt les jeunes qui portent cette tenue. J'aurai bien tenté l'expérience mais étant un 外人 [gaijin] non accompagné, je trouve que cela aurait été un peu déplacé.
Le spectacle dure 1 heure environ, découpé en 5 actes. Je crois que c'est un des plus beau feu d'artifice qu'il m'ait été permis de voir.
Durant le premier acte j'ai mitraillé

DSC_8539.jpg

DSC_8574.jpg

DSC_8579.jpg

DSC_8584.jpg

DSC_8589.jpg

DSC_8634.jpg

Mais vu la difficulté de l'exercice les autres actes ont été filmés .... voici donc la suite du spectacle:)

Acte II
video.jpg

Acte III
video.jpg

Acte IV
video.jpg

Grand Final (Acte V)
video.jpg

A noter que ma boite étant basée à 神戸 [Kobe], elle sponsorise l'événement. Ça fait un peu bizarre d'entendre d'un coup le nom de sa boite dans les haut-parleurs qui sonorisaient les lieux.En fait, la speakerine annonçait tous les partenaires et quand elle est arrivée les noms commençant par Kobe, je me suis dit dans ma tête "Kobe digital labo" et quelques secondes plus tard elle l'a annoncé.
En tant que partenaire la boite a bien entendu des places et organise, même, des festivités adéquat mais j'ai reçu l'email l'annonçant après avoir pris mon billet VIP. Donc, l'an prochain, j'irai voir cet 花火 [hanabi] mais avec la boite, cette fois ci ;)

samedi 19 juillet 2014

祇園祭り [Gion Matsuri]

Si en France le 14 juillet rime avec fête nationale, ici à 京都 [Kyoto] cela rime avec 祇園祭り [Gion matsuri]

Pour l'occasion chaque quartier construit son "char" qu'il fera défiler à la fin des festivité. Ce sont des sortes de "tour de siège" décorée principalement de lanternes et de tapisseries brodées. Les plus grands ont un mat central qui doit culminer à presque 10 m.
Les chars sont sur le même modèle que ceux que ceux que j'avais vu pour la 琵琶湖祭り [biwako matsuri].
Ces chars sont édifiés dans les rues et plus ils sont gros plus la rue dans la quelle il sont montés est large.

DSC_7908.jpg

DSC_7909.jpg

DSC_7911.jpg

DSC_7928.jpg

DSC_7929.jpg

DSC_7934.jpg

DSC_7936.jpg

DSC_7951.jpg

DSC_7968.jpg

DSC_7988.jpg

DSC_8038.jpg

DSC_7995.jpg

DSC_8008.jpg

DSC_8082.jpg

DSC_8094.jpg

DSC_8097.jpg

DSC_8098.jpg

Et comme dans toutes les fêtes nippones les rues où se trouvent les chars sont remplies de petites échoppes qui vendent différents types de nourriture et surtout de la bière qui coule à flot durant cette période.

DSC_7953.jpg

Comme d'habitude, des musiciens occupent l'étage du haut et jouent durant la parade mais aussi les soirs qui la précédent. Et quand ils ne jouent pas sur le char, ils répètent dans la maison du char

DSC_7906.jpg

video.jpg
Certains possèdent aussi un partie amovible qu'ils font parader dans les rues le soir.
video.jpg
Les plus gros chars peuvent se visiter mais pour cela il faut avoir un sésame qu'un gentil monsieur m'a donné. Me voila donc monté dans un char de taille moyenne, à l'intérieur c'est très exiguë et on peut se demander comment font pour y rentrer la dizaine de musiciens qui y jouent. heureusement que les instruments traditionnels japonais ne sont pas imposants.

DSC_8043.jpg

DSC_8049.jpg

Et gros coup de chance à la sortie j'ai pu voir un groupe de geisha en goguette avec leur client.

DSC_8093.jpg

dimanche 22 juin 2014

la maison de Ikki

Ma balade de ce week-end m'a mené à 宇治 [Uji].
Cette charmante bourgade au sud-est de 京都 [Kyoto] est connu et reconnu pour 3 choses
  • être le lieu où se déroule le 源氏物語 [Genjimonogatari (Le dit du Genji)] qui est un roman majeur de la littérature japonaise écrit au XIième siècle
  • être un haut lieu du 抹茶 [thé vert]
  • et son 平等院 [byodo-in] (aka le pavillon du Phoenix


DSC_7392-HDR.jpg

Les japonais sont très attachés à ce temple car il figure sur les pièces de 10¥ et est un symbole de longévité puisque sa construction a commencé  au XIième siècle.

DSC_2538

Ils viennent donc en nombre le visiter (la proportion de 外人 [gaijin / étrangers] était d’ailleurs très faible)

DSC_7379.JPG

Le temple se compose d'une salle centrale renfermant une grande statue du bouddha AMIDA que l'on peu apercevoir sur la photo ci-dessous

DSC_7609.JPG

Et de chaque coté de cette salle principale, partent 2 petits ailes. Bien sûr, le bâtiment donne sur une petite pièce d'eau.

DSC_7419-HDR.jpg

DSC_7476-HDR.jpg

Il est surnommé le pavillon du Phoenix car 2 spécimens de cet animal mythique trônent sur le faîte du toit.

DSC_7462.jpg

DSC_7463_stitch.jpg

Mais cette petit balade m'a surtout permis de tester mon nouveau "joujou" : un filtre infrarouge. C'est le filtre qui permet de faire ce genre de photo :^D

DSC_7527_018.JPG

DSC_7424_014_2.JPG

- page 1 de 4