皆さん こんばんわ !! =^_^= 
Ça y ai je viens de boucler mes 3 premiers jours de travail entremêlé de péripéties administratives !! :-D 
Donc commençons par le début, le premier jour. Je me pointe donc à 10h00 (les mauvaises langues diront que ça ne change pas de d'habitude) en costard-cravate, rasé de près devant les bureau du NICT. J'attend quelque instant qu'Antoine arrive et nous rentrons. On arrive, après être monté d'un étage, dans notre open space qui se remplissait au fur et à mesure (et oui ils ne commencent pas tous à pas d'heure le matin). Il me fait faire le tour des bureaux pour me présenter et là j'ai vite compris le rituel un courbette en disant "..... imasssssss" (oui le début de la phrase est marmonné dans leur barbe donc inaudible ça sera la même chose les matins suivants avec le "Ohayo gozaïmass" qui se trans forme en "....imassssss") et on tend une carte de visite.
Je m'installe à mon poste (un vrai monstre de guerre !!! :) ) et je découvre un magnifique Windows 8 en Japonais (oui je sais je l'ai cherché je l'ai trouvé) qui m'a permis de me remettre au Hiragana/Katakana en un temps record et je passe les déboires avec le clavier japonais. Dans l'open space nous somme un grosse dizaine dont 3 français (Antoine, Jean Michel que je vais remplacer et moi même).  
En ce qui concerne l'ambiance de travail c'est calme, très calme voir trop calme. Pas un seul bruit si ce n'est le ronronnement des PC et de la clim et quelque reniflement de mes collègues de travail nippons (au japon on ne se mouche pas on renifle :) ).
Ces 3 premiers jours n'ont pas été très productifs car comme toujours faut lire les docs pour comprendre le projet (là c'est un projet sur du OpenFlow avec du Python pour les informaticiens qui liront ces lignes) Le projet a l'air très intéressant (hummm de la programmation réseau) et à la pointe de la nouveauté. Ça m'a surtout permis de revoir mes cours de réseau de l'ESIL que je n'avais plus utilisé depuis 14 ans :p
Parlons maintenant des péripéties administratives. Etant un résident étranger je dois m'enregistré au près de la mairie de mon lieu de résidence. bien évidement c'est fermé entre 12 et 13 (c'est-à-dire durant ma pause repas) en fait c'est ouvert mais c'est fermé pour ce genre de prestation. Donc j'y retourne à 13h00 et j'ai retrouvé l'administration japonaise dans toute sa splendeur : des dizaine de papiers à remplir et à tamponner. mais c'est super bien organisé ils m'ont donné un dossier sur tout ce que je dois savoir de Seika-cho (y compris ce qu'il faut faire en cas de tremblement  mais chut!! on en parle pas au grands mères de ça :)) donc au bout d'un peu plus d'une heure je suis devenu officiellement habitant de Seika-cho. 
Le lendemain midi j'ai voulu aller ouvrir un compte dans une banque. J'ai choisi la banque Nanto (hmmmm ça me rappelle quelque chose .... avec du vison et des attaques :) ) car, en plus du nom cool pour un fan de Ken le survivant, elle a un bureau pas loin de chez moi et du taff. Après mon passage je pense qu'ils nt un employé de moins :) La jeune guichetière a du démissionné !! :p Elle a voulu me faire tout remplir et on a recommencé le formulaire au moins 3 fois :) plus après mon nom qui ne pouvais pas rentrer dans le système informatique (j'ai donné mon nom et mes 3 prénoms). Là encore au moins 1h00 à 1h30 d'attente Et pour me remercié de cette attente elle m'a offert une serviette et des lingette pour le visage! ( est-ce que je dois mal le prendre ?? :) :) )
Enfin dernière péripétie, la gravure de mon tampon. Et oui au Japon on ne signe pas on tamponne. Il faut donc un tampon officiel qui ne se fait pas partout et encore moins là ou je suis. Le magasin qui le fait le plus proche est a 30 minute de chez moi (bus+train). J'y vais, je me fais comprendre pour qu'elle me fasse un beau tampon avec ブラン dessus et là elle m'annonce qu'il lui faut 1 semaine pour me le faire alors que j'en ai un besoin urgent pour le bureau et qu'il faut que je paie d'avance  sauf qu'elle ne prend pas la carte et que je n'ai pas assez de liquide sur moi !!! en un mot LOOSER !!!! bilan des course pour un tampon a 4200¥ j'en suis a 2 aller-retour + les attentes de bus et de train dans le froid et j'aurai droit à un dernier aller-retour pour aller le chercher !! :)

Vouli voilou mes premières aventures nippones =^_^=