Cela faisait un moment que ça me trottait dans la tête ... Aller faire un tour vers le plus grand lac du Japon ... Le 琵琶湖 [Biwako] (lac Biwa) qui se trouve à quelques encablures seulement de Kyoto. Et pourquoi ne pas y être allé plus tôt me direz vous bien simplement car cela me semblait très compliqué et long pour y aller. Mais en ce dimanche matin de week-end prolongé (lundi 14/10 c'est la fête du sport :D) j'ai enfin décidé de franchir le pas et d'aller sur les bords du lac car j'avais 2 motifs de motivation pour m'y rendre.
La première c'est que c'était  大津 祭り [Otsu matsuri] une 祭り[matsuri] est une fête de quartier ou de ville (comme ici) avec une très grosse connotation votive. Pour célébrer cette fête, les habitants construisent d'énormes chars et les font ensuite défiler dans les rues tractés à mains d'humain :).

DSC_2109.jpg

Comme le défilé commençait a 9:30 le réveil fut très matinal car j'avais près d' une heure et demi de trajet mais au vu de la journée cela valait le coup. Pour une petite ville (même si c'est la capitale de la préfecture) 14 chars ont été construit ce qui je trouve est beaucoup. Comme d'habitude les char sont richement décorés et ce dans le moindre détail

DSC_2047.jpg


DSC_2059.jpg


DSC_2072.jpg


DSC_2077.jpg


DSC_2080.jpg


DSC_2081.jpg


DSC_2091.jpg


DSC_2097.jpg


DSC_2103.jpg


DSC_2113.jpg


DSC_2125.jpg


DSC_2134.jpg


DSC_2145.jpg


DSC_2155.jpg


DSC_2164.jpg


DSC_2166.jpg


DSC_2171.jpg


DSC_2187.jpg


DSC_2198.jpg


DSC_2221.jpg

DSC_2225.jpg


DSC_2227.jpg


DSC_2232.jpg


DSC_2251.jpg


DSC_2256.jpg


DSC_2260.jpg


DSC_2263.jpg


DSC_2272.jpg


DSC_2277.jpg


DSC_2292.jpg


DSC_2300.jpg


DSC_2328.jpg


DSC_2332.jpg


DSC_2349.jpg


DSC_2367.jpg


DSC_2372.jpg


DSC_2376.jpg


DSC_2378.jpg


Chaque char est précédé d'un porte drapeau qui donne le nom du char. Comme je l'ai déjà vu à 京都 [Kyoto] les nom des char finissent par [Yama/San] . Mais je ne sais pas encore pourquoi :D

DSC_2088.jpg

Le défilé commence près d' un temple où chaque char apporte une offrande. Durant le passage devant ce temple les statues présentes dans la nacelle s'animent et jouent une petite scénette/chorégraphie sachant que les musiciens eux jouent sans arrêt et que le défilé finissait a 17:30 :) c'est vraiment du don de soi. Pour écouter la musique qu'ils jouaient c'est ici que ça se passe

video.jpg   video.jpg
Les chars étaient tirés par des bénévoles et chose rare à mon goût il y avait pas mal d'occidentaux dans les tracteurs de chars
Toutes les personnes accompagnant le char étaient vêtues de l'habit du char.



DSC_2099.jpg

DSC_2057.jpg


DSC_2058.jpg


DSC_2090.jpg


DSC_2172.jpg

DSC_2186.jpg


DSC_2191.jpg


DSC_2209.jpg


DSC_2259.jpg


DSC_2287.jpg


DSC_2291.jpg


DSC_2318.jpg

Ce qui était très beau et parfois surprenant ceux sont les tentures qui décorent les chars certaines ayant un style européen très prononcé

DSC_2115.jpg

DSC_2122.jpg


DSC_2133.jpg


DSC_2141.jpg


DSC_2149.jpg


DSC_2169.jpg


DSC_2202.jpg


DSC_2203.jpg


DSC_2229.jpg


DSC_2241.jpg


DSC_2247.jpg


DSC_2286.jpg


DSC_2309.jpg

DSC_2316.jpg


DSC_2332.jpg


DSC_2335.jpg


DSC_2353.jpg


DSC_2362.jpg


Au bout d'une heure et demie tous les chars étaient passés et la vie reprenait son cours normal ou presque au temple ... Presque car comme dans toutes les fêtes le temple était rempli de stands de victuailles et autres attractions festives (chose étrange à mes yeux il y avait un stand de kebab au milieux de たこ焼き [takoyaki] et autre から揚げ [karahage] ). Les chars quand à eux ont continué leur périple à travers les rues de la ville vraiment partout

DSC_2380.jpg


DSC_2419.jpg


DSC_2420.jpg

et passant même devant un parterre de dignitaires locaux.

DSC_2388.jpg


De plus certaines maisons sur le passage des chars étaient elles aussi décorées ou faisaient admirer certaines de leurs collections

DSC_2387.jpg


DSC_2386.jpg

et celles avec des passerelles sont les sièges des associations / sectes religieuses qui gèrent les chars


DSC_2381.jpg


Le second motif de motivation c'est que non loin de là se trouve un petit temple sur l'eau. Rien de très existant ou surprenant me direz vous sauf que ce temple a servi de modèle a un photographe qui l'a immortalisé en utilisant la technique des long poses et c'est cette photo qui m'a donné envie de me mettre à cette technique. Comme souvent au Japon ce temple est perdu au milieu de rien mais la mise en scène de votre arrivée est toujours aussi bluffante . bref j'ai passe près de deux heures et demi a prendre des photos et contempler cet édifice

DSC_2430.jpg


DSC_2441.jpg

DSC_2474.jpg


DSC_2510.jpg


DSC_2525.jpg


DSC_2475_final.jpg